Je L’aimais d’Anna GAVALDA



– … Car vois-tu Chloé, ma vie, toute ma vie est comme ce poing serré. Je suis là, devant toi, dans cette cuisine.
J’ai soixante-cinq ans. Je ne ressemble à rien. Je suis ce vieux con que tu secouais tout à l’heure. Je n’ai rien compris, je ne suis jamais monté au sixième étage. J’ai eu peur de mon ombre et me voilà maintenant, me voilà devant l’idée de ma mort et… Non, je t’en prie, ne m’interromps pas…
Pas maintenant. Laisse-moi ouvrir ce poing. Un tout petit peu.
Je nous resservais à boire.
– Je vais commencer par le plus injuste, le plus cruel… C’est-à-dire, toi…

Mon avis : Je trouve ce roman magnifique, bien que parfois triste. Deux histoires, Deux générations, mais réunies par la plus belle chose en ce monde, l’Amour.
Lecture très facile

 


Une réflexion sur “Je L’aimais d’Anna GAVALDA

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s