L’oiseau d’amérique


 

Dans un futur post-apocalyptique, l’humanité se laisse vivre, passant son temps à faire l’amour, fumer des joints et prendre des drogues, laissant des robots créés il y a longtemps travailler à sa place, et de plus en plus mal puisque ceux-ci tombent fréquemment en panne et que personne – à part d’autres robots – ne sait plus les réparer. Un de ces robots, le dernier Classe 9, le plus évolué de tous, Spofforth, cherche désespérément à mourir, sans pouvoir y parvenir à cause d’une routine anti-suicide implantée en lui par ces anciens concepteurs. Dans ce contexte, un professeur d’université, Paul Bentley, découvre par hasard des cours de lecture en vidéo qui vont lui permettre de réapprendre ce savoir oublié et d’explorer le vaste trésor insoupçonné des bibliothèques…

Mon avis : J’ai adoré !!!! Un ouvrage d’anticipation où l’on se sent concerné de part notre avancée technologique et robotique. Disparition programmée de la race humaine ???

 


 

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s