Boomerang


Sa sœur était sur le point de lui révéler un secret… et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ? Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d’un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le cœur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que « Elle s’appelait Sarah ».

 

Mon avis : Cet homme très attachant faisant le bilan de sa vie part en quête d’une vérité, celle de la façon dont sa mère est morte. Mais au fil de l’histoire, il déterre des secrets jusque-là bien gardés.

Il y a beaucoup de morts autour du personnage principal et toutes suscitent des réactions très différentes chez celui-ci.

Prise par le tourbillon des sentiments, des portraits des personnages, l’intrigue se met en place peu à peu. Au fil des chapitres, on se demande quelle surprise nous attend car Tatiana de Rosnay ne laisse entrevoir la vérité par petits brins.

J’ai beaucoup aimé son écriture douce et limpide. Mais c’est seulement à la fin que l’on comprend le pourquoi de son titre « Boomerang », même si celui-ci est employé à un moment bien particulier du roman.

Un moment très agréable de lecture et je le conseillerai vivement à une amie.

Une réflexion sur “Boomerang

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s