Prédateurs


Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI’s, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu à des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l’infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c’est l’œuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. Malgré le déclanchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur. Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial…

 

 

Mon avis : J’ai mis du temps, mais voilà j’ai enfin terminé « Prédateurs » de Maxime Chattam.

Que dire ? Waouuuhh

A plusieurs reprises, j’ai pu lire sur le net des avis négatifs, mais cela ne m’a pas découragé malgré certains passages difficiles du roman. Je ne suis pas encore habituée à ce genre de lecture !!! hihihi Mais ce fut un très bon moment de lecture.

Ici l’auteur nous plonge dans les noirceurs de l’humanité. Il nous montre l’horreur, la barbarie et la cruauté dont l’homme est capable. Il pousse la monstruosité du criminel à l’insoutenable.

A la vue de tout ce qu’il se passe de nos jours, cela fait peur et réfléchir à la fois sur notre propre sort.

J’ai beaucoup aimé le dernier chapitre où le lieutenant Craig Frewin écrit une lettre à sa femme pour la dernière fois. Une lettre qui forcément nous oblige à se poser la question suivante :

L’homme n’a-t-il pas qu’un seul « Prédateur » ? Lui-même

3 réflexions sur “Prédateurs

  1. La phrase suivante sur ta chronique m’a interpellé : « A la vue de tout ce qu’il se passe de nos jours, cela fait peur et réfléchir à la fois sur notre propre sort », c’est exactement ce que je ressens en lisant L’autre monde t1 de Maxime Chattam, et je vais en parler dans ma chronique de ce roman. J’aime cette impression que l’auteur veut nous envoyer un message au travers des mots.

    Aimé par 1 personne

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s