Le Livre des âmes


1947 : de mystérieux manuscrits sont retrouvés dans les ruines d’une abbaye de l’île de Wight. Winston Churchill demande au président Truman de les prendre en charge. Celui-ci fait construire dans le désert du Nevada une base top secrète destinée à les abriter et à les étudier. Son nom : Area 51.

2010 : Un manuscrit relié faisant partie de la même série fait surface à Londres, lors d’une vente aux enchères. Le club 2027, une association constituée d’anciens membres d’Area 51, engage Will Piper, ancien profiler du FBI, pour en percer les secrets. Celui-ci découvre, dissimulé dans l’ouvrage, un poème, écrit en 1581 par un de ses anciens propriétaires, William Shakespeare. Plus qu’un poème, c’est une véritable carte cryptée, relative au mystère des manuscrits. La résolution des énigmes qu’elle renferme nous transporte autour de l’année 1530, à Paris, où deux hommes commencent à faire parler d’eux, Jean Calvin et Michel de Nostradamus.

Nous retrouvons ici toute l’intensité et le sens incroyable de l’intrigue qui ont fait le succès du Livre des morts. Jeu érudit autant que thriller palpitant, Le Livre des âmes, traduit dans plus de 25 pays, a été salué par une critique unanime.

Mon avis : Après la lecture du « Livre des morts’ il y a quelques mois, j’avais déjà hâte de lire celui-ci.
On y retrouve certains personnages comme Will Piper, Nancy sa jeune coéquipière devenue depuis sa femme et leur enfant.

Dans cet opus, le passé rattrape Will Piper avec la disparition d’un livre. Mais pas n’importe lequel : Le Livre des âmes
Malgrè une retraite anticipé et à la demande d’Henri Spence, il part en quête du livre avant que des hommes du club 2027 ne mettent la main dessus. Avec un savant mélange du passé et du présent, on suit le parcours de ce fameux livre.

L’histoire est très bien construite, avec encore de très belles descriptions. Tout au long de l’histoire, on profite des connaissances de l’auteur diplômé en archéologie d’Harvard. Ainsi que de faits réels telle qu’une catastrophe ayant eu lieu en Chine en 1976.

J’ai été complètement transporté par le rythme haletant du roman. Dangers et suspense sont au rendez-vous…
Vivement le prochain..!!!

Une réflexion sur “Le Livre des âmes

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s