Lorsque j’étais une oeuvre d’art


oeuvreLorsque j’étais une œuvre d’art est un livre sans équivalent dans l’histoire de la littérature, même si c’est un roman contemporain sur le contemporain. Il raconte le calvaire d’un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d’art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n’est plus qu’un corps sans âme entre les mains d’un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule.

Mon avis :Toujours avec une très belle plume, Eric-Emmanuel Schmitt a su décrire les deux facettes de l’être humain : Le bon et le mauvais côté

J’ai trouvé le sujet du livre très intéressant et d’actualité. Original, profond, parfois choquant, il y décrit parfaitement cette dictature des apparences et les dérives de l’art dit « Moderne ».

Encore un livre qui fait réfléchir sur la singularité de l’être humain et je le conseillerais vivement à un(e) ami(e) !

Une réflexion sur “Lorsque j’étais une oeuvre d’art

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s