La ligne de courtoisie


ligne de courtoisie » En famille comme à huit mille kilomètres, un homme est toujours seul au monde : voilà ce que je n’aurais pas imaginé démontrer si je n’étais, pour ma part, né à ce point soucieux du confort des autres. Ou moins craintif de leur déplaire, je ne sais jamais. »

Incapable de lire les rapports humains autrement que sous l’angle de l’indifférence ou du vil intérêt de l’une ou l’autre des parties en présence, le narrateur s’entête, tout au long d’une errance de rencontres qui le mènera jusqu’en Inde du sud, à se montrer obligeant avec tout le monde et en toute circonstance. Il faudra à notre héros une épreuve supplémentaire de patience aux guichets de La Poste pour admettre enfin que la courtoisie, ce n’est pas ce que l’on demande à un homme pour mériter l’attention d’autrui.

Dans ce nouveau roman Nicolas Fargues, se saisissant d’un personnage en rupture de ban qui décide de tout quitter de sa vie française pour tenter une renaissance en Inde, explore une fois encore ces tendances à la pusillanimité et parfois à une certaine forme de servilité qu’ont la plupart de ses héros. Sans complaisance mais avec une lucidité qui confine à la cruauté entomologique, et en s’offrant aussi les joies d’un exercice de style peu banal

Mon avis : Premier livre de cet auteur que je lis et au final un sentiment plutôt mitigé. D’une écriture très alambiquée, parfois pompeuse, mais qui colle bien au personnage, l’auteur décrit le parcours chaotique d’un écrivain en manque d’inspiration. Celui-ci décide donc de s’exiler en Inde, à Pondichéry où il espère retrouver quelque chose mais quoi exactement ? L’inspiration, la rage de vivre ? Nul ne le sait et je ne crois pas que le narrateur le sache lui-même.

L’auteur utilise régulièrement des métaphores que seuls des lecteurs aguerris peuvent comprendre. Avec très peu de points positifs à mon sens, je n’ai pas trouvé un réel plaisir à lire ce livre. J’ai même hésité d’aller jusqu’au bout de celui-ci. un livre qui ne me laissera pas un souvenir impérissable…

Une réflexion sur “La ligne de courtoisie

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s