L’homme qui marchait dans sa tête


L'homme qui marchait dans sa tête

Une balle de revolver dans le dos. En une seconde, voici qu’un garçon de vingt-quatre ans, sportif accompli, est chassé du monde des hommes. Condamné à vivre à mi-hauteur, sur un fauteuil roulant. 

Un an plus tard, jour pour jour, Patrick Segal s’embarque pour la Chine. Seul avec son fauteuil. Il a décidé de vivre. Deux ans plus tard, il entreprend le tour du monde. 

Patrick Segal a su d’instinct que c’est dans la tête que se forgent les victoires. L’Homme qui marchait dans sa tête est le récit de ce combat intérieur mais c’est aussi un journal de voyage insolite et coloré, une formidable aventure. 

L’homme qui marchait dans sa tête a obtenu le Prix des Maisons de la Presse.

 

Mon avis : Témoignage d’un homme dont la vie bascule en quelques secondes à cause d’une balle de revolver. Il nous explique sa nouvelle vie de personne handicapée qui découvre toutes les mésaventures, les difficultés que celles-ci peuvent rencontrer.

Avec sincérité, tristesse, découragement et humour parfois, Patrick Segal nous fait vivre au plus près son évolution du jour où il se trouve sur un lit, vide de force physique et mentale, jusqu’à ce jour où il décide de vivre sa vie malgré le prix à payer.Tous ses efforts seront récompensés car grâce à eux, il pourra parcourir le monde, se dépasser lors des situations les plus insensées, mais aussi pour des actions humanitaires. Ancien délégué interministériel auprès des personnes handicapées,
membre de Handicap international, ONG lauréate du prix Nobel de la paix, il prouve que sa vie ne se résume pas à être « Handicapé ».

J’ai toujours pensé que l’homme est capable de bien plus de choses qu’il imagine et ce témoignage en est l’exemple même. A la fois déstabilisant et attachant, j’ai beaucoup aimé ce personnage qui n’a aucune limite. J’ai beaucoup aimé aussi son écriture. Les descriptions de son environnement que ce soit à l’hôpital, dans un appartement, dans la nature,dans une rue, mais aussi les pays qu’il parcourt tout au long du livre sont tels que je pouvais visionner les images. Et c’est exactement pareil pour la description des sentiments qui le traversent.

Ce livre n’est pas très récent et même si le sujet n’est pas des plus gais, il n’est en aucun cas larmoyant. Bien au contraire, c’est un message d’espoir pour tous les handicapés qui leur montre que la vie continue et qu’il ne faut pas baisser les bras.

J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture.

Une réflexion sur “L’homme qui marchait dans sa tête

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s