Ces livres qui me tentent le plus


Depuis plusieurs années déjà, je tiens une liste de livres qui me font envie. Je suis certaine que vous faîtes pareil 😉 Évidement en tant que livraddict, je ne peux m’empêcher d’aller sur des blogs, sur des chaînes Youtube, mais aussi sur les sites des maisons d’éditions et là …., ma wishlist devient à elle seule un livre.

Aujourd’hui je souhaite partager avec vous la liste des livres qui me tentent énormément ! ^^

Nos étoiles contraires

Nos étoiles contraires, de  John Green

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Voici le lien de la chronique :

Nos étoiles contraires

Plaidoyer pour les animaux

Plaidoyer pour les animaux, de Matthieu Ricard

Dans la lignée de Plaidoyer pour l’altruisme, Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l’ensemble des êtres sensibles. Dans l’intérêt des animaux, mais aussi des hommes.

Nous tuons chaque année 60 milliards d’animaux terrestres et 1 000 milliards d’animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l’histoire de l’Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé.

En plus de l’alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos).

Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos « concitoyens » sur cette terre ?
Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu’il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s’agit pas de s’occuper que des animaux mais aussi des animaux.

Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons. Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.

3 amis en ....

Trois amis en quête de sagesse,  Christophe André, Alexandre Jollien, Matthieu Ricard

« Ce livre est né de notre amitié. Nous avions le profond désir d’une conversation intime sur les sujets qui nous tiennent à coeur. »

Un moine, un philosophe, un psychiatre. Depuis longtemps, ils rêvaient d’écrire un livre ensemble, pour être utiles, pour apporter des réponses aux questions que tout être humain se pose sur la conduite de son existence.

Quelles sont nos aspirations les plus profondes ? Comment diminuer le mal-être ? Comment vivre avec les autres ? Comment développer notre capacité au bonheur et à l’altruisme ? Comment devenir plus libre ?

Sur chaque thème, ils racontent leur expérience, leurs efforts et les leçons apprises en chemin. Chaque fois, ils nous proposent des conseils. Leurs points de vue sont différents, mais ils se retrouvent toujours sur l’essentiel.

Un livre limpide et lumineux pour apprendre le métier de vivre. En coédition avec les éditions L’Iconoclaste

Voici le lien de la chronique :

Trois amis en quête de sagesse

Les souvenirs

Les souvenirs, David Foenkinos    Dans ma PAL

Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manœuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement. Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout. Mais elle finit par apprendre que son appartement a été vendu, et fait une fugue…
Le narrateur va partir à sa recherche, et la retrouver pour lui offrir ses derniers moments de bonheur. Le hasard lui fait en même temps rencontrer Louise, qu’il va aimer, et qui le quittera. Les souvenirs, nourris de joie

cvt_Je-vais-mieux_7936

Je vais mieux, David Foenkinos

Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos.
Je pensais que cela passerait, mais non.
J’ai tout essayé…
J’ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal.
Ma vie a commencé à partir dans tous les sens.
J’ai eu des problèmes dans ma vie professionnelle, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants.
Je ne savais plus que faire pour aller mieux…
Et puis, j’ai fini par comprendre.

Le règne ...

Le règne du vivant, Alice Ferney

Magnus Wallace, militant écologiste, parcourt les mers à bord de l’Arrowhead pour arraisonner les navires baleiniers qui braconnent en zones protégées. Un combat pour les droits de l’animal, une insurrection singulière qui force l’admiration, racontés dans un roman qui célèbre la beauté du vivant et la nécessité d’une prise de conscience.

Garden of love

Troublant, diabolique même, ce manuscrit qu’Alexandre Astrid reçoit par la poste.Le titre : Garden of love. L’auteur : anonyme. Une provocation pour ce flic sur la touche, à la dérive, mais pas idiot pour autant. Loin de là. Il comprend vite qu’il s’agit de sa propre vie. Dévoyée. Dévoilée. Détruite. Voilà soudain Astrid renvoyé à ses plus douloureux et violents vertiges. Car l’auteur du texte brouille les pistes. Avec tant de perversion que s’ouvre un subtil jeu de manipulations, de peurs et de pleurs. Comme dans un impitoyable palais des glaces où s’affronteraient passé et présent, raison et folie, Garden of love est un roman palpitant, virtuose, peuplé de voix intimes qui susurrent à l’oreille confidences et mensonges, tentations et remords. Et tendent un redoutable piège. Avec un fier aplomb.

L'enfant des temps

L’enfant des temps oubliés, N. Scott Momaday

À quarante ans, Locke Setman, artiste amérindien de premier plan, découvre avec amertume que succès est synonyme de compromission. C’est pendant cette période de crise et de désillusion qu’il reçoit un télégramme : « grand-mère Kope’mah est morte, il faut venir le plus vite possible ». Élevé loin de la réserve par son père adoptif, Locke Setman ne sait rien du passé de sa famille. Il ne sait pas davantage qu’en acceptant d’entreprendre ce voyage, c’est sa vie qui va être bouleversée avec la rencontre de Grey, chargée par Kope’mah de lui transmettre la médecine de l’ours. Roman de l’apprentissage et de l’acceptation, L’Enfant des temps oubliés, qui conjugue les traditions kiowas-navajos et la légende de l’Ouest sauvage, impressionne par la force de l’écriture et confirme plus que jamais N. Scott Momaday comme chef de file incontesté de la littérature indienne contemporaine.

Sauver la planète

Sauver la planète, Almir Narayamoga Surui, Corine Sombrun     Dans ma PAL

Considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands activistes autochtones d’Amérique du Sud, Almir a été le premier Surui – un peuple indigène du Brésil – à faire des études universitaires. Diplômé en biologie, il s’est engagé dans la défense de ses terres ancestrales au péril de sa vie.

Avec l’aide d’une ONG écologiste, il a trouvé refuge aux États-Unis où il a rencontré les dirigeants de Google pour leur présenter son projet : montrer, à travers Google Earth, la détérioration de la forêt amazonienne (le plus grand réservoir de biodiversité au monde avec 390 milliards d’arbres appartenant à 16 000 espèces différentes) ainsi que ses conséquences dramatiques pour la planète et, plus immédiatement, pour les 400 000 Indiens du Brésil.

Écrit avec Corine Sombrun, passionnée par les mondes indigènes et le dialogue interculturel (Journal d’une apprentie chamane), ce livre retrace l’histoire d’un peuple et le destin d’un homme en lutte contre la catastrophe écologique qui menace l’humanité. Récompensé en 2008 à Genève par le prix des Droits de l’homme, Almir Narayamoga Surui fait partie des cent personnalités les plus importantes du Brésil.

La prophétie

La Prophétie des Sables « l’Odre terne », I.M Nancy

Berendor Cairn est un Da¨mon, un sorcier de l’ancien temps, un survivant de l’époque où la magie et les hommes coexistaient en paix. Mais c’est surtout par sa faute qu’est arrivé le Grand Ravage, un désastre dont les habitants du Monde Connu payent encore le prix. Rongé par la culpabilité, le vieillard cherche à se racheter en éliminant, l’un après l’autre, les envoyés des Lunes. Pour la énième fois de sa longue vie, il se met en quête du Mok’zir. Mais cette fois-ci, il semble bien que la tâche soit plus ardue que prévue. Peut-être même impossible à accomplir. Ce premier volet de la saga de l’Ordre Terne ouvre les portes d’un monde dans lequel une magie agonisante brouille les cartes du destin pour le pire et… pour bien pire encore… Berendor Cairn le sorcier parviendra t-il à déjouer la vengeance des Lunes avant que la mort ne le rattrape ? Qui est Bethsahire, cette enfant aux yeux jaunes qui porte en elle les réponses de la prophétie ? L’envoyé est-il prêt à se sacrifier pour sauver l’humanité ? Et surtout, quel est le secret de cet Ordre Terne que tous craignent mais que nul ne connaît ? Voilà une épopée passionnante dans laquelle cinq royaumes vont affronter le plus grand péril auquel on puisse être confronté : la fin de tout espoir. http://www.ordreterne.com « Car commencer ce récit, c’est prendre le risque de ne pas le lâcher avant de l’avoir terminé (…) Vous l’aurez compris, j’ai été conquise par ce monde magique et ses habitants » Des livres, des fils et un peu de farine… « Un univers unique et à part qui m’a agréablement surprise (…), je dois avouer que c’est très fascinant. Avec une plume fluide et captivante ainsi qu’une trame très bien menée, on passe un très bon moment de lecture. Pari réussi pour l’auteur ». Mon Paradis des livres. « La Prophétie des sables est un premier tome palpitant qui nous fait voyager dans un monde riche. L’intrigue est passionnante, très bien maîtrisée et nous mène à un final étonnant ».

Voici le lien de la chronique :

L’ordre Terne : La prophétie des sables

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s