SPIRALES


Spirales

Hélène, la cinquantaine paisible,mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d’été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d’un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque. Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler et, surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main… avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu’où ? Dans ce roman au suspense Hitchcockien , Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

Mon avis : Je n’ai pas lu ce livre, mais je l’ai dévoré en peu de temps. Les chapitres sont très courts et l’écriture de l’auteure est tellement fluide que ça passe tout seul. Mais il faut dire aussi que par bien des situations, elle nous donne envie de connaître la suite et de venir en aide aux personnages, en particulier à Hélène.

Hélène HARBELIN, femme d’un éminent éditeur « Henri » est totalement perdue face à des événements qu’elle ne maîtrise plus. Connue pour être dévouée aux autres par bien des façons, elle découvre une nouvelle partie d’elle-même et se surprend par des comportements inavouables.

Elle persiste en ce sens en accumulant des erreurs (coups du sort ou malchance ?) mais n’en fait part à personne, même si l’idée l’effleure à plusieurs reprises. Son adultère avec un homme d’origine Serbe, la mort de celui-ci, cette fille avec son bébé qui par la suite lui soutire de l’argent……etc, tout ça est bien trop pour une femme comme elle.

« Avoue tout de même que tu as une vie terriblement protégée, Hélène »  

Alors elle se pose des questions : est-elle coupable ou victime ?  Doit-elle avouer cette aventure, être juger et pointer du doigt par la haute société ? Mettre la carrière de son mari en péril, avoir le regard de ses enfants poser sur elle, doit-elle tout foutre en l’air ?   A vous de découvrir la suite 😉

Le dénouement laisse le lecteur avec des interrogations et  j’ai trouvé cela plutôt déstabilisant. Pour moi, cette fin n’en n’est pas une et je pense que c’est voulu par l’auteure comme dans d’autres de ses livres. Elle aurait pu développer davantage, mais cette histoire aurait-elle eue le même impact sur le lecteur ? Personnellement, je ne le pense pas.

Tatiana de Rosnay va très loin dans la psychologie de ses personnages et j’avoue avoir adorer ça. C’est pour moi, une très très bonne lecture ! D’ailleurs j’enchaîne avec un autre de ses livres « Le coeur d’une autre »

Une réflexion sur “SPIRALES

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s