Rien ne s’oppose à la nuit


Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.

 

Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

D. de Vigan

Rien ne s'oppose

Faire une lecture commune ne m’est pas arrivée depuis déjà bien longtemps. Voilà chose faite avec cet opus de Delphine de Vigan que j’étais impatiente de lire !

 » Rien ne s’oppose à la nuit  » un livre où l’auteur nous raconte sa mère, son histoire, mais aussi son enquête menée auprès de sa famille.

Lucille , cette maman qui a souffert toute sa vie et jusqu’à son dernier souffle d’une maladie dont on ne guérit pas. Seuls des traitements biologiques, psychologiques et communautaires peuvent améliorer son état général. Mais celle-ci n’est pas à l’abri de troubles dépressifs tels que les sentiments de culpabilité,  d’un retrait social, des pensées de mort récurrentes, voir même des idées suicidaires. Elle souffrait de « Troubles Bipolaires ».

L’auteur revient souvent sur le moment présent où elle écrit le livre pour se livrer à son tour. D’une écriture douce, fluide et addictive, elle y décrit aussi les retentissements que cette maladie peut avoir sur l’entourage familiale. D’ailleurs un sentiment de voyeurisme peut apparaître au lecteur, ce qui a été mon cas par moments. 

A travers ce livre, le lecteur passe par tout un panel d’émotions diverses, de la tristesse à la joie en passant par la colère, la déception mais aussi le rire, du moins le sourire. 

Cette lecture n’est pas des plus faciles. Delphine de Vigan est bouleversante et avec beaucoup de sincérité, elle nous montre l’impuissance d’une famille face à la maladie.

 J’avoue qu’après une telle lecture, soit on met du temps pour relire ou bien il faut le faire dans la foulée tellement le sujet est lourd. Mais j’avoue, j’ai passé un mon moment et je sais que je relirais Delphine de Vigan avec beaucoup de plaisir.

Une réflexion sur “Rien ne s’oppose à la nuit

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s