Ballade Irlandaise


ballade-irlandaiseEdition LIBRIO

Détective privé, John Blaine est séduisant et débrouillard, mais tendre et malheureux en amour. Chargé par un richissime entrepreneur dublinois  de retrouver sa fille évadée, il accomplit sa mission aisément. 

Mais cette jeune fille très attachante ne va pas tarder à lui révéler l’origine de sa fuite et à l’impliquer dans une intrigue familiale obscure et des plus rocambolesque…

Cette ballade policière digne des grands auteurs du genre nous entraîne au coeur de l’Irlande : où un détective privé au service d’un père devient le protecteur de la fille fugueuse. 


Cette série d’ouvrages a été publiée en Irlande à l’initiative de son éditrice Patricia Scanlan avec l’objectif de donner le goût de lire à un large public. Six écrivains irlandais, parmi les plus grands, ont accepté d’écrire des récits sur des sujets spécifiques : l’amour – perdu, retrouvé, interdit-, les conflits familiaux les émotions des supporters de foot irlandais, l’émigration, la vie privée à Dublin. Les droits d’auteur de la série Open Doorpubliée par les éditions New IslandBooks de Dublin, sont reversés à des organisations caritatives. 

          • Roddy DOYLE     « Rendez-vous au pub »
          • Sheila O’FLANAGAN     « Histoire de Maggie »
          • Patricia SCANLAN     « Mauvaises ondes »
          • Deirdre PURCELL     « Jésus et Billy s’en vont à Barcelone »

 


 

 

Mon avis : Cela faisait longtemps que je voulais faire une lecture où l’Irlande est au cœur de l’histoire. Allez savoir pourquoi ….? Un besoin de dépaysement sûrement ! Alors lorsque j’ai vu ce roman sur l’une des étagères de la bibliothèque du village, je me suis jetée dessus. J’espérais y découvrir le pays avec ses paysages côtiers et ses grandes étendues verdoyantes au travers de l’enquête. Mais non, ce n’était pas ça du tout.

Une disparition, une rencontre, des confidences et le tour est joué. Voilà à quoi se résume cette ballade policière ! Je n’ai rien trouvé d’extraordinaire dans le style d’écriture de l’auteur. Même si par moment j’ai souri, c’était plat et je me suis vraiment ennuyée. Heureusement que ce roman ne fait pas plus de 80 pages ! 

Seul point fort : cette nouvelle a été publiée dans le cadre d’un projet éditorial irlandais visant à rassembler des fonds à but caritatif. (Voir explication ci-dessus) 

 

Conclusion : Grosse déception ! 

Une réflexion sur “Ballade Irlandaise

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s