Désolée, je suis attendue


Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresse, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir.

Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

image

mon avis : Dans ce roman, nous suivons Yaël, la trentaine, célibataire et carriériste de surcroît.

Engagée comme traductrice, elle ne tarie pas sur des heures de travail supplémentaires. Car pour elle, tout ce qui n’est pas travail devient une contrainte.

Le temps passe et elle s’éloigne de sa famille et de ses amis. Pourtant si soudé dans le passé, chacun suit sa voie et tente de s’épanouir à sa manière. « Elle » ne vit que pour son boulot. De joyeuse et fêtarde, elle est devenue froide, rigide et incompréhensible pour son entourage. C’est à deux doigts d’un « burn out » que son supérieur l’oblige à prendre quelques jours de congés. Alors elle retournera dans la maison familiale – Lieu de souvenirs de son enfance – passé quelques jours de repos entourée de sa sœur aimante et de ses amis très patients. Parallèlement son amour de jeunesse , le seul , qu’elle a vraiment eu réapparaît dans sa vie. Un vrai « Tsunami » car celui-ci ne faisait pas partie de ses projets.

De prime abord, j’ai détesté le personnage de Yaël. Calculatrice, carriériste, égoïste, elle ne voyait pas que son entourage voulait lui venir en aide. Puis au fil des pages et de sa chute, je m’y suis attachée. Lorsqu’elle tombe le masque et que ses blessures profondes apparaissent, on comprend très vite qu’elle avait érigé un mur pour se protéger. Mais était-ce la bonne solution ?

Je n’en dirais pas davantage au risque de vous spolier le dénouement.

Écrit en toute simplicité, ce livre se lit très facilement. J’ai eu un peu de mal au départ avec le personnage de Yaël, mais très vite je me suis laissée porter par l’histoire. Et je dois avouer qu’au final j’ai adoré cette lecture. Je pense donc relire d’autres livres de l’auteur.

3 réflexions sur “Désolée, je suis attendue

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s