Le prince de la brume


1943. Menacée par la guerre, la famille Carver gagne la côte anglaise et emménage dans une belle maison de station balnéaire. Mais un démon les y a précédés… Intrigués par l’histoire trouble de la maison ses ombres rôdeuses. Max et Alicia, les enfants Carver, explorent les alentours : le jardin aux statues si expressives, l’épave du cargo échoué dans la baie… De redoutables secrets les attendent. D’un Prince, surgi de la brume, la malédiction attend son accomplissement.

 

IMG_0288

 

 

Mon avis : Cela fait longtemps que l’on me conseille de lire Carlos Ruiz Zafon. Depuis 2 ans déjà, il se trouve dans ma bibliothèque, mais je n’étais pas très attirée malgré de bons échos. Quel regret de ne pas l’avoir lu plus tôt !

Après ma dernière lecture, j’avais envie d’un petit livre qui se lit plutôt vite. J’ai dévoré celui-ci en deux jours. Plus je tournais les pages et plus je voulais savoir ce qu’allaient vivre ces enfants.

Ici la famille Carver décide de s’installer dans une vieille maison proche de la côte anglaise pour fuir une guerre qui fait rage. Le paysage alentours présage une vie douce et agréable à la famille Carver. Mais très rapidement des évènements étranges se produisent sans aucunes explications. Max, âgé de 13 ans et deuxième enfant de la famille, se pose rapidement des questions car dans le jardin attenant à la maison se trouvent de drôles de statues. Une en particulier, celle d’un clown. Puis lors d’une de ses escapades pour découvrir les environs, il fait la connaissance d’un jeune garçon nommé, Roland, qu’il présentera très rapidement à sa sœur Alicia.

A partir de là, le trio va construire au fil du temps une solide amitié qui par la suite prendra toute son importance. Ensemble, ils partent à la découverte de cette chose nommée « Le Prince de la brume  » avec tout l’innocence de leur âge. A aucun moment ils ne pensent vivre cette mystérieuse aventure et mettre même leur vie en péril. Les parents, eux, sont peu présents durant leur périple, mais je vous laisse tout le plaisir d’en découvrir la raison.

J’ai beaucoup aimé cette lecture même si elle fut très courte et c’est là mon seul petit bémol. L’auteur a une plume qui m’a totalement captivé. Le suspens est total et va crescendo aussi plus je tournais les pages et plus le plaisir de cette lecture grandissait.

Pour toutes ces raisons, j’ai noté dans mon petit carnet le titre du second volume du « Cycle de la brume » . Celui-ci s’intitule « Palais de minuit ».  À suivre !

 

2 réflexions sur “Le prince de la brume

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s