Quelqu’un pour qui trembler


Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

 

IMG_0332

 

Mon avis : J’étais très contente de pouvoir enfin découvrir un des romans de Mr Legardinier. Mais j’en aurai mis du temps à le lire… D’ailleurs j’ai frôlé la panne de lecture ! Aurai-je dû le découvrir plutôt avec « Demain j’arrête ! » ou encore « Ça peut pas rater » ? Aurai-je mis la barre trop haute suite à des bonnes critiques que j’ai pu lire ou entendre ? Toujours est-il que pour moi, ça ne sera pas un coup de cœur même si j’ai beaucoup aimé.

D’ailleurs tout juste arrivée à la dernière page du 1er chapitre, je me suis dit « Oulala, ce livre va me plaire ! »

Thomas découvre qu’il a une fille, Emma, âgée de quasiment 20 ans et décide donc de revenir au pays. Mais ne sachant pas comment réagir, assumer et gérer son nouveau rôle et plutôt que de se présenter à elle comme son père, il apprend à la connaître tout en l’observant de loin. De bien des manières, il intervient dans la vie de sa fille sans même qu’elle le sache. Mais toujours pour de bonnes raisons et avec tout l’amour qu’un père peut porter à son enfant, » un amour inconditionnel » .

En parallèle, Thomas intervient aussi dans une maison de retraite où il découvre des personnages hauts en couleur. Chacun avec son histoire et sa vision de la vie. Des rencontres pleines de douceur, de tendresse qui donnent le sourire, des situations qui font éclater de rire et tout ça avec beaucoup d’émotion, mais jamais rien de gnangnan. On découvre la peur, les doutes, le mensonge, le silence, l’inertie… Mais aussi l’amitié, la sensibilité, La folie, l’empathie, l’espoir et bien plus encore. Une histoire pleine de bouleversements.

« Quelqu’un pour qui trembler » est un livre plaisant et un peu feel-good mais auquel il manque un petit côté addictif. Bien construite, bien écrite, l’histoire est intéressante et plausible, mais malheureusement je pense que cette lecture ne me laissera pas un souvenir impérissable. Ce qui est vraiment positif ce sont les personnages qui sont vraiment attachants.

Je pense relire Gilles Legardinier car selon moi, ce n’est pas avec un seul de ses livres  que je peux dire l’aimer ou pas.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

4 réflexions sur “Quelqu’un pour qui trembler

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s