La fille du train


Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d’un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…

 

**********

**********

Mon avis : Cette histoire est particulière et j’avoue qu’elle m’a surprise sur bien des points. Par sa construction dans un premier temps, car l’auteure mêle trois narratrices. Rachel, la fille du train, Anna la femme de son ex-mari et Megan, une jeune femme tourmentée par son passé. Tour à tour elles apportent des éléments importants à l’intrigue. C’est un peu perturbant au départ, mais nous comprenons assez rapidement là où Paula Hawkins souhaite nous mener.

La fille du train, Rachel, vit en colocation avec une copine prénommée Cathy. Depuis son divorce rien ne va plus. Suite à un repas bien trop arrosé avec un client, elle est licenciée et voit sa vie s’écrouler. Mais pour ne pas perdre son logement, elle donne le change en prenant le train de 8h04 tous les jours comme avant. Elle a pour loisir d’observer les gens, leur créer des vies. Et c’est sur le couple que forment Jess et Jason qu’elle prénomme Megan et Scott, qu’elle porte toute son attention. De leur petit déjeuner à leur moment de tendresse, elle frôle le voyeurisme. Mais lorsqu’elle voit Jess dans les bras d’un autre homme, elle est perturbée et l’est plus encore lorsqu’elle apprend plus tard que Jess est portée disparue…

Alors l’envie de découvrir la raison de cette étrange disparition ne la quitte plus et elle décide d’agir malgré le risque de se mettre des personnes à dos. Avec son problème d’alcoolémie, sa dépression, son obsession amoureuse et ses pertes de mémoire, Rachel manque totalement de crédibilité.

Jusque-là je ne vous ai pas parlé de la gent masculine. Pourtant au nombre de trois, les hommes ne sont pas en reste. Pervers narcissiques, ils ont besoin de contrôler la vie de leurs épouses mais ne sont en aucun cas manichéen. Heureusement, le psy est équilibré et saura guider l’une de ces femmes…

Tous les éléments d’un Best-seller sont réunis dans ce Thriller. L’écriture est limpide, accessible et je pense qu’il n’en faut pas davantage pour s’immerger dans ce roman. Pour ma part, ça ne l’aura pas fait. Cette lecture m’a beaucoup plu, mais malheureusement j’ai compris bien trop vite qui est responsable de cette disparition.

*****

Depuis sa sortie en 2015, les droits d’adaptation cinématographique ont été acquis par Dreamworks, un grand studio, créé par Spielberg, Katzenberg et Geffen. Le film est sorti en salle le 26 Octobre 2016.

Et malgré un avis mitigé sur cette lecture, les extraits du film me donnent bien envie de le visionner !

3 réflexions sur “La fille du train

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s