Le premier jour du reste de ma vie


Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde

**********

**********

Après avoir découvert la plume de Virginie Grimaldi  avec Tu comprendras quand tu seras plus grande que j’ai beaucoup aimé, je me suis vite procuré « Le premier jour du reste de ma vie ». Et une fois de plus, j’ai adoré !

Les personnages principaux sont des femmes et nous suivons plus particulièrement « Marie« . Celle-ci a décidé de s’accorder du temps (trois mois précisément) pour se retrouver, prendre sa vie en main et vivre ses rêves. Alors elle embarque sur ce bateau, où seuls les célibataires peuvent y passer un séjour. Elle part pour un tour du monde, un voyage qui la mènera vers des sentiers qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

Très rapidement elle fait la connaissance d’Anne une sexagénaire et Camille, la petite jeune ex-complexée par ses rondeurs. Ensemble elles vont partager des rires, des larmes, des confidences, une complicité qui au fil du temps devient une réelle amitié. Elles iront même jusqu’à avoir un projet commun, mais qui sera possible seulement lors de leur retour. Au fil du temps, on apprend leurs histoires, à les connaître et à comprendre que toutes recherches la même chose « se reconstruire« . Autour d’elles gravitent d’autres personnages, qui ont eux aussi vécu le meilleur comme le pire, mais parmi qui il y a cet homme prénommé « Loïc« . Mais qui est-il ?

Seconde lecture de Virginie Grimaldi et encore de bons moments en compagnie de ses personnages hilarants. On retrouve de l’humour, de l’humanité, de l’amitié et tous sont encore déjantés, drôles et attachants. Par contre, je tiens à préciser que j’ai été agréablement surprise car il n’y a pas de répétition, ce qui m’avait gêné dans ma lecture précédente et que je craignais de retrouver ici. Le deuil est encore abordé, mais grâce à ces trois femmes on retrouve vite le sourire.

Et cerise sur le gâteau, il y a des références à Jean-Jacques Goldman avec les paroles de ses chansons. Le chanteur a accompagné Virginie Grimaldi tout au long de l’écriture de ce roman. Et j’avoue que ça lui donne un petit plus !

Si la fin est prévisible, cela n’enlève rien au plaisir de ce moment de lecture. Et si vous avez envie d’un peu de légèreté, je vous le conseille vivement !

Merci pour votre visite et Bonne lecture à tous !

11 réflexions sur “Le premier jour du reste de ma vie

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s