Entre mes mains le bonheur se faufile


Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

**********

**********

Mon avis : C’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma dernière lecture. De nouveau avec la plume de Agnès Martin-lugand, je dois bien avouer que j’ai davantage préféré ce roman aux autres. Bien que l’on devine où l’auteure mène son personnage principal, elle nous réserve des surprises que j’avoue avoir appréciées.

Iris, l’héroïne, est une femme attachante qui manque terriblement de confiance en elle. Mariée à un médecin qu’elle voit très peu, employée de bureau où elle s’ennuie, elle est toujours en retrait pour faire passer le désir des autres avant le sien. Jusqu’au jour où elle apprend par son frère lors d’un dîner familial que ses parents, petits-bourgeois conformistes sont à l’origine de sa situation. Il y a une dizaine d’années, ils lui ont volé son rêve. Ces derniers souhaitaient un métier plus prestigieux pour leur fille. Un métier qui serait plus en harmonie avec celui de son époux, Pierre. Alors ce jour-là, Iris sort de sa chrysalide et a bien l’intention de réaliser son rêve de petite fille malgré les embûches. Son mari, bien peu attentionné à son égard habituellement, tente de l’en dissuader et va même jusqu’à lui demander de faire un enfant. Mais rien ni personne ne pourra la faire changer d’avis. Elle démissionne de son emploi et réussit à obtenir une formation de perfectionnement en couture.

Elle part pour Paris, où elle fait la connaissance de Marthe, une femme très riche à la tête d’une maison de couture très prisée par la bourgeoisie. Très directive, Marthe a une emprise sur Iris. Mais la jeune femme est prête à accepter beaucoup de choses car grâce à elle, Iris peut enfin créer ses plus beaux modèles et se constituer une clientèle auprès de la haute société. Elle est sur le point d’atteindre son rêve « Être reconnu pour son talent ».

Dans ce milieu très féminin, il y a cet homme nommé « Gabriel« . Jeune, beau, à l’affût des plus belles femmes que fréquente Marthe, il cache un lourd secret. Grâce à lui, Iris perce des secrets de famille inavouables, découvre la raison des absences inexpliquées de sa patronne et elle en apprend sur elle-même. Gabriel est une révélation pour Iris, mais elle l’est tout autant pour lui. Mais qui est-il vraiment dans la vie de Marthe ? Que fait-il dans ce monde où tout n’est qu’apparence ? Je vous laisse le plaisir de le découvrir 😉

Si mes avis des lectures précédentes de l’auteure étaient un peu tièdes, je peux dire qu’ici j’ai adoré. Chaque jour j’avais hâte de pouvoir retrouver les personnages et découvrir ce qui allait leur arriver. Et même si parfois j’ai détesté le personnage de « Marthe« , je dois bien l’avouer tous les personnages m’ont beaucoup plu. D’Iris à Marthe en passant par Jacques, le majordome de cette dernière, tous sont très intéressants, bien construits, attachants et parfois perturbants. Mais finalement on comprend que tous sont des écorchés de la vie.

Une lecture plaisante que je vous conseille fortement !

Merci de m’avoir lu et à très vite pour une nouvelle chronique 😉

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s