Balades Irlandaises


C’est bien connu, les filles d’Irlande ont une sainte horreur qu’on leur marche sur les pieds ! Elles n’hésitent pas à parcourir la moitié du monde pour tomber amoureuses, à faire retapisser leur maison en rose sans en parler à leur mari, ou à le planter là pour partir en week-end entre copines !
Laissez-vous entraîner par ces quatre nouvelles fraîches et enlevées dans une sympathique escapade chez nos voisines les Irlandaises.

**********

**********

Mon avis : Avec un titre prometteur et quelques rayons de soleil qui tentent de percer ces derniers jours, je pensais parcourir l’Irlande, une île magnifique aux côtes verdoyante. J’espérais voyager dans ce pays qui me fait tant rêver ! Hé bien non, pas du tout. ce recueil de nouvelles ne m’a absolument pas embarqué du tout.

Ce roman est constitué de quatre nouvelles dans lesquelles quatre femmes irlandaises vont vivre des expériences différentes. Seulement deux sur ces quatre nouvelles m’ont séduite, bien que je leur trouve des défauts. Toutes des femmes de caractère, elles remettent leur couple en question et pour la plupart pour des futilités. Comme par exemple dans « Le vingt-huitième jour » (la plus nul à mon sens) Betty, mère et femme dévouée, devient la pire des emmerdeuses le 28ème jour de chaque mois. Je vous l’accorde, il a des périodes plus drôles dans la vie d’une femme. Mais là, carrément une nouvelle pour le dysfonctionnement hormonal des femmes que notre héroïne appelle SPM (Syndrome Prémenstruel). Je trouve ceci complètement aberrant d’autant que ce n’est pas une généralité. Imaginez si toutes les femmes pétaient les plombs pendant cette période.

La dernière « un homme de terrain » était la plus intéressante non pas pour le sujet en lui-même mais pour l’effet final. Laura, épouse de Peter, est obligée de se rendre à l’évidence. Il procrastine et il est surtout incapable de se passer de sa mère. Alors pour bousculer son mari, Laura va ruser. Mais elle n’avait pas prévu de se faire prendre à son propre jeu ! Comme pour les autres je n’ai guère aimé l’intrigue, mais j’ai été agréablement surprise par l’épilogue.

Alors même si je pense qu’il ne faut pas prendre ces nouvelles au premier degré, j’ai trouvé ces textes niais, confus parfois et sans réels intérêts. Les dénouements sont sans surprise, sauf pour la dernière !

Si vous souhaitez faire une lecture facile et pas prise de tête, celle-ci est parfaite.

Merci d’être passé par ici et à très vite pour une nouvelle chronique 😉

Une réflexion sur “Balades Irlandaises

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s