En route pour Hollywood


Que serait l’histoire de Cendrillon aujourd’hui? Un peu féministe, à la fois drôle, dramatique et un brin surréaliste, c’est le résumé de la vie de Clémence. Clémence a 31 ans. Elle est maman de deux enfants, caissière à mi-temps au supermarché derrière chez elle et jongle entre son salaire, les alloc’ et le RSA pour boucler ses fins de mois. Ce n’est pas une working girl, ni une grande gueule bad ass, ni une bombe sortie d’un magazine. C’est une femme normale, qui a gardé ses rondeurs de grossesse et qui tente de survivre. Pour y parvenir, elle a trouvé une échappatoire à ce quotidien difficile: elle écrit. Clémence publie ses histoires sur Amazon, en espérant secrètement qu’un jour elle pourra en vivre.
Un jour, elle décide de participer à un concours d’écriture pour donner un petit coup de pouce à sa carrière naissante. Elle tombe sur un concours américain de scénario. Aidé de son ami d’enfance Gilles, elle tente l’aventure.

 

En route pour ....

 

Mon avis : Avant de commencer, je tiens à remercier Beth Carlington,  auteure de plusieurs nouvelles, qui a eu la gentillesse de m’envoyer son livre en Service de Presse. Après avoir échangé quelques mots et lu la quatrième de couverture de son dernier bébé, je n’ai pas hésité un instant. Beth a des univers très variés puisqu’elle a déjà écrit du policier, du fantastique, de la fantasy et de la romance érotique gay .

Dans ce roman, on découvre la vie de « Clémence » mère de deux enfants, Matteo et Lola âgés de 13 et 8 ans. Caissière dans un supermarché tout près de son domicile, elle est aussi autrice. Une vie lambda où elle tente de survivre et faire le deuil de son mari, Louis, décédé quatre ans plus tôt. À ses côtés, il y a « Gilles » son meilleur ami qui vient tout juste de rompre avec son fiancé. Ce dernier l’a quitté juste avant pour se marier avec un autre. Ne sachant pas où aller, il est venu trouver refuge auprès de Clémence.

Et c’est ensemble qu’ils vont travailler le projet d’un scénario pour un concours américain. Si son scénario est retenu, cela pourrait propulser la carrière de Clémence. Elle pourrait faire des rencontres inattendues et enfin se permettre de claquer la porte au nez de son employeur. Car bien souvent elle se taisait par manque de confiance en elle. Être une mère orchestre n’est pas de tout repos, mais si l’heure d’être reconnue pour ses capacités d’écriture est venue, alors elle n’hésite plus.

Ce roman feel-good m’a semblé simpliste dans un premier temps. Mais quelques heures après l’avoir fini et analysé, il est bien plus que ça. D’une écriture limpide et de manière très subtile l’auteure aborde des sujets délicats comme le deuil, la reconstruction, l’homosexualité, le harcèlement au travail.  Les personnages sont attachants et même si parfois j’ai eu envie de bousculer Clémence, je me suis attachée à elle. Chacun d’entre nous peut se retrouver en elle et en cela je trouve le travaille de l’auteure très intéressant. Il n’y a aucun jugement sur les choix de chacun, mais juste ce qu’il faut pour se dire que nous sommes tous les mêmes face à la douleur et que l’avenir nous réserve parfois de belles surprises.

Encore merci à Beth pour cette jolie histoire que je vous recommande vivement de lire. Douce et légère, elle est parfaite pour cette période de l’année 😉

Merci pour votre visite et bonne lecture !

Une réflexion sur “En route pour Hollywood

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s