Rentrée Littéraire 2018 (2ème partie)


Salut les amis,

Aujourd’hui je reviens vous proposer encore quelques livres qui ont attiré mon attention pour cette nouvelle « Rentrée littéraire 2018 ». Je sais parfaitement que je ne les lirais pas dans l’immédiat et que je ne pourrais pas forcément mes les procurer. Mais je les note, sait-on jamais si ….?

Assez blabater, voici ma sélection :

**********

Trois fois la fin du monde

23/08/2018   Trois fois la fin du monde de Sophie Divry (Noir sur blanc)

Après un braquage avec son frère qui se termine mal, Joseph Kamal est jeté en prison. Gardes et détenus rivalisent de brutalité, le jeune homme doit courber la tête et s’’adapter. Il voudrait que ce cauchemar s’’arrête. Une explosion nucléaire lui permet d’’échapper à cet enfer. Joseph se cache dans la zone interdite. Poussé par un désir de solitude absolue, il s’’installe dans une ferme désertée. Là, le temps s’’arrête, il se construit une nouvelle vie avec un mouton et un chat, au coeœur d’’une nature qui le fascine.

Trois fois la fin du monde est une expérience de pensée, une ode envoûtante à la nature, l’’histoire revisitée d’’un Robinson Crusoé plongé jusqu’’à la folie dans son îlot mental. L’’écriture d’’une force poétique remarquable, une tension permanente et une justesse psychologique saisissante rendent ce roman crépusculaire impressionnant de maîtrise.

« Au bout d’’un temps infini, le greffier dit que c’’est bon, tout est en règle, que la fouille est terminée. Il ôte ses gants et les jette avec répugnance dans une corbeille. Je peux enfin cacher ma nudité. Mais je ne rhabille plus le même homme qu’’une heure auparavant. »

**********

La-vraie-vie

29/08/2018   La vraie vie de Adeline Dieudonné (L’ Iconoclaste)

Un roman initiatique drôle et acide. Le manuel de survie d’une guerrière en milieu hostile. La fureur de vivre.
Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres.
Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs.
Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel dont on ne sort pas indemne.

**********

Manuel-de-survie-a-lusage-des-jeunes-filles

30/08/2018   Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mick Kitson  (Métailié)

Que font deux gamines en plein hiver dans une des plus sauvages forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ?

Sal a préparé leur fuite pendant plus d’un an, acheté une boussole, un couteau de chasse et une trousse de premiers secours sur Amazon, étudié le Guide de survie des forces spéciales et fait des recherches sur YouTube. Elle sait construire un abri et allumer un feu, chasser à la carabine. Elle est capable de tout pour protéger Peppa, sa petite soeœur.

Dans le silence et la beauté absolue des Highlands, Sal raconte, elle parle de leur mère désarmée devant la vie, de Robert le salaud, de la tendresse de la sorcière attirée par l’odeur du feu de bois, mais surtout de son amour extraordinaire pour cette soeœur rigolote qui aime les gros mots et faire la course avec les lapins.

**********

Fais-de-moi-la-colere

30/08/2018   Fais de moi la colère de Vincent Villeminot  (Les Escales)

Sur les bords du lac Leman, la jeune Ismaëlle va se lancer dans une pêche extraordinaire. Quel est ce nouveau Léviathan qui hante les profondeurs du lac ? Un récit puissant et halluciné sur le désir sous toutes ses formes.
Le jour où son père, pêcheur de longue date, se noie, Ismaëlle se retrouve seule. Seule, vertigineusement, avec pour legs un métier d’homme et une chair de jeune fille.
Mais très vite, sur le lac franco-suisse, d’autres corps se mettent à flotter. Des morts nus, anonymes, par dizaines, par centaines, venus d’on ne sait où –; remontés des profondeurs de la fosse.
C’est en ces circonstances qu’Ismaëlle croisera Ezéchiel, fils d’un  » Ogre  » africain, qui a traversé les guerres du continent noir et vient sur ces rives affronter une Bête mystérieuse.
Fais de moi la colère est le récit halluciné, à deux voix, de leur rencontre, et de la partie de pêche qu’ils vont mener –; échos lointains de Moby Dick. Une partie de pêche où le désir, la convoitise, le blanchiment, les génocides, sont autant de Léviathans. Mais où la joie, comme les larmes, pourra gonfler les ventres.

**********

La-vie-dure-trois-minutes

12/09/2018   La vie dure trois minutes de Agnès Laroche  (Rageot)

Quand Automne a appris que ses parents avaient accepté d’accueillir Chloé pour son année de terminale, elle a soupiré. Et puis Chloé est arrivée. Chloé solaire, Chloé généreuse. et elles deviennent inséparables. À son contact, Automne la silencieuse s’épanouit. Son talent pour la danse se révèle. Et elle rencontre Mehdi.

**********

Petit-traite-sur-l-immensite-du-monde

04/10/2018   Petit traité sur l’immensité du monde de Sylvain Tesson  (Editions des Equateurs)

Pour ralentir la fuite du temps, Sylvain Tesson parcourt le monde à pied, à cheval, à vélo ou en canot. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, mais escalade aussi les monuments à mains nues. Pour mieux embrasser la terre, il passe une nuit au sommet de Notre-dame De Paris, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, recourt aux cabanes. Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l’enchantement. Dans nos sociétés de communication, Sylvain Tesson en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux. Ce  » Petit traité sur l’immensité du monde  » est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l’ordre établi.

**********

Voilà pour cette deuxième sélection qui je pense, sera la dernière ! Ces choix très divers nous permettront de voyager, de rêver, de réfléchir et de peut-être ouvrir les yeux pour prendre conscience de beaucoup de choses ?

Belles découvertes à tous et n’oubliez pas de partager tous ces livres de la Rentrée Littéraire 2018 qui vous tentent 😉 Je serais ravie de découvrir vos envies littéraires et pourquoi pas faire une lecture commune 🙂

A très vite !

4 réflexions sur “Rentrée Littéraire 2018 (2ème partie)

  1. Beaucoup de choix dans cette sélection ! J’avais beaucoup aimé « La vraie vie » qui ne m’a pas déçue malgré toutes les critiques positives que j’avais entendu (en général j’ai du mal à maîtriser mes attentes^^) mais je note quelques titres !

    Aimé par 1 personne

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s