Le cinquième accord toltèque


Dans son best-seller mondial, Les Quatre Accords Toltèques, Don Miguel Ruiz révélait comment le processus éducatif, notre « domestication », nous fait oublier la sagesse inhérente avec laquelle nous venons au monde. Tout au long de notre vie, nous concluons en effet des accords qui vont à l’encontre de ce que nous sommes et nous nous créons ainsi des souffrances inutiles. Les Quatre Accords Toltèques servent à briser ces accords qui nous limitent, pour les remplacer par d’autres qui nous procurent la liberté, le bonheur et l’amour.

Aujourd’hui, aidé de son fils Don José Ruiz, Don Miguel jette une nouvelle lumière sur Les Quatre Accords Toltèques, auxquels ils en ajoutent ensemble un cinquième très puissant, afin que nous puissions faire un véritable paradis personnel de notre vie. Le Cinquième Accord Toltèque nous donne accès à un niveau de conscience de la puissance du Soi encore plus puissant qu’avant, nous restituant du même coup l’authenticité avec laquelle nous sommes venus au monde.

Dans cette suite très attendue au livre qui a déjà changé la vie de millions de personnes de par le monde, les Ruiz nous remettent en mémoire le plus grand cadeau que nous puissions nous faire : la liberté d’être qui nous sommes vraiment. En nous donnant les outils pour y parvenir.

**********

**********

Après avoir lu il y a quelques semaines Les quatre accords toltèques, qui pourtant n’ont pas été un coup de cœur, je souhaitais lire la suite « Le Cinquième Accord Toltèque ». J’espérais que celui-ci réponde à mes attentes et je peux d’ores et déjà vous dire que c’est le cas !

Ici l’auteur aidé de son fils, Don José Ruiz, nous explique comment parvenir à faire de notre vie « un véritable paradis » grâce au Cinquième Accord Toltèque.

Cet accord est certainement le plus important de tous car il vient en complément des quatre premiers et il nous permet surtout d’en apprendre davantage sur nous-même. Nous pensons que les autres peuvent nous percevoir dans notre entièreté, mais c’est faux. Si Les quatre accords toltèques n’étaient que théorie pour transformer sa vie et apprendre à s’aimer soi-même, dans cet opus, il s’agit plus de pratique. Nous sommes les acteurs  ou plus précisément « les artistes » de notre propre « rêve« . En se détachant d’un certain nombre de symboles que l’humanité tout entière a créés, on peut être soi-même. On peut ne plus prétendre être autre, mais « être totalement libre d’être qui l’on est vraiment soi-même, et c’est le plus grand cadeau que vous puissiez vous faire »

Comme dans le premier opus, j’ai apprécié l’écriture et les explications de l’auteur. Et même si l’on retrouve encore des répétitions, elles m’ont moins dérangé. Argumenté d’exemples très pertinents, on se pose encore des tas de questions. Avec beaucoup de simplicité, l’auteur nous démontre tout simplement que pour changer le monde, le rendre meilleur, il faut d’abord  s’aimer soi-même, profiter de la vie et de faire un rêve de paradis de notre monde personnel, ce monde virtuel qui est dans notre tête.

J’attendais beaucoup de ce livre et je dois l’avouer,  je l’ai beaucoup plus aimé que le précédent. Bien entendu je vous le conseille vivement, mais pour une meilleure compréhension, il est préférable de lire Les quatre accords toltèques avant celui-ci.

Merci de m’avoir lu ! Et n’oubliez pas de laisser un petit signe de votre passage tout en bas, ça fait toujours plaisir 😉   Bonne lecture 🙂

Une réflexion sur “Le cinquième accord toltèque

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s