Des vies en mieux


Billie a 13 ans. Elle n’a connu que les coups et la misère. Un matin, en classe, elle découvre On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset et l’amitié. Sa vie va changer.

Mathilde a 24 ans. Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante et, à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie.

Yann a 26 ans. Un soir, il rend service à son voisin de palier qui l’invite à dîner pour le remercier. Au cours de cette soirée, il réalise que sa vie n’a aucun intérêt et qu’il doit tout recommencer.

Trois prénoms. Trois histoires. Trois jeunes gens d’aujourd’hui, déterminés et courageux, qui préfèrent encore se tromper de vie plutôt que de n’en vivre aucune.

**********

**********

Cela fait déjà plus de cinq ans que j’ai lu pour la dernière fois un livre d’Anna Gavalda, c’était Ensemble, c’est tout . Cela n’avait pas été un réel coup de cœur, mais j’avais trouvé les personnages très attachants, l’histoire plutôt douce et très agréable à lire. Alors lorsque j’ai vu cette première de couverture très estivale, il ne m’en a pas fallu plus pour me convaincre de relire sa plume.

Ici nous découvrons une période de vie de trois personnages d’âges différents. Au travers de trois nouvelles, l’auteure met en scène le destin de Billie, Mathilde et Yann de manière individuelle. Aucun lien entre ces histoires, mais pourtant un thème les réunies : Changer de vie

Je n’entrerais pas dans les détails car il y a déjà beaucoup d’éléments très révélateurs sur la quatrième de couverture. Par contre, je peux d’ores et déjà vous dire que je n’ai absolument pas accroché. Au point même de ne pas être aller jusqu’au bout de cette lecture. Chose très rare chez moi !

La première de couverture m’avait conquise par ses couleurs, le soleil que l’on pouvait y deviner, les cocktails et tout ce qu’elle évoquait de la saison estivale. Et je dirais même qu’en lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à de l’authenticité, de la justesse et même à un peu de sensibilité. Mais j’ai fait fausse route, l’histoire n’a rien d’estival, si ce n’est que les trois verres peuvent seulement représenter les trois personnages principaux. Au fil des pages, mon rythme de lecture se faisait de plus en plus lent et je n’avais pas de réel plaisir à revenir lire la suite. C’est donc avec regret que j’ai fermé le livre car j’en attendais beaucoup, peut-être trop ?

Le style de l’auteure ne m’a pas du tout plu. Comme si ce roman s’adressait à un jeune public, elle emploie un langage familier, voire même des termes à la « DJeuns » que j’ai trouvés dérangeants, vulgaires parfois. Elle aurait pu, selon moi, le faire de manière différente sans pour autant être dans l’excès.

Bien entendu ce n’est que mon avis, je vous conseille donc vivement de le lire pour vous faire votre propre avis. À présent je ne suis plus très sûre de relire Anna Gavalda 😦

Bonne lecture à tous et à bientôt !

7 réflexions sur “Des vies en mieux

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s