La fille qui voyage au-delà des mers


Un livre qui va bouleverser vos représentations. Tom, enseignant, rencontre Jane, la plus belle femme qu’il ait jamais vue. Celle-ci, mystérieuse, ne se livre pas beaucoup. L’amour naît entre ces deux êtres issus de milieux complètement différents. Un an plus tôt, Jane, candidate à l’exil, attend son vol en direction de la Turquie. Son périple commence et il ne sera pas de tout repos. Parviendra-t-elle à raconter à Tom son parcours ? Leur passion va-t-elle durer malgré leurs différences de culture et la situation de Jane ?

**********

La fille qui voyage au-delà des mers

Éditeur : Books on Demand (23/02/2020) Auto-édition

**********

Pour commencer, je tiens à remercier Mathias Goddon et Orland Mbetoule pour ce service de presse. Merci à eux de m’avoir contacté et fait découvrir leur histoire, une histoire qui mérite vraiment d’être connue.

Jane est une jeune Camerounaise qui souhaite quitter son pays avec pour objectif La France. Durant des mois, elle planifie tout et tente de réunir l’argent qu’elle devra donner aux passeurs pour lui permettre de fuir son pays mais aussi son entourage qui ne se préoccupe que peu d’elle et des siens.

« La famille est parfois notre pire ennemi »

Pourtant rien ne se passe comme elle l’avait prévu et c’est à partir de ce moment que le doute s’installe, elle n’est plus très sûre de pouvoir atteindre un jour « La Terre Promise ». Malgré les embûches, les centres de détentions avec des conditions de vie inhumaines, les humiliations, les injures, Jane s’estime pourtant chanceuse car certains n’ont pas eu la chance de pouvoir arriver jusqu’ici. Courageuse et persévérante, elle ira jusqu’au bout de son rêve.

En parallèle, Tom narre le début de son histoire d’amour avec Jane mais aussi leur vie à Grenoble et toutes les médisances dont ils ont été la cible. Les couples mixtes sollicitent encore de nos jours beaucoup de questions !

J’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais dès le moment où Jane raconte son périple, j’ai été complétement happée. Ce récit est tout à la fois, dur par cette haine qui nous fait front, insoutenable par certains traitements inhumains lors de l’incarcération de la jeune femme. Et en même temps, il y a beaucoup d’émotions, de sentiment de par cet amour naissant entre les deux personnages principaux, qui au final donne l’espoir d’un avenir meilleur. Ce texte ne peut vraiment pas nous laisser indifférent, car de nos jours l’exil peut être connu de tous, même si ce n’est pas forcément pour les mêmes raisons. (Ici, je fais allusion à l’exil climatique)

J’ai vraiment passé un agréable moment et pour conclure je dirais que malgré la dureté du thème, c’est aussi une très belle histoire d’amour,

Un amour sans frontière ! 

Une réflexion sur “La fille qui voyage au-delà des mers

Entrez votre commentaire ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s