Le jour où j’ai appris à vivre


Et si tout commençait aujourd’hui ?

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.

C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie…
Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie.

Un nouveau roman lumineux et positif de Laurent Gounelle par l’auteur de L’homme qui voulait être heureux, Les dieux voyagent toujours incognito et Le philosophe qui n’était pas sage.

**********

Le jour où j'ai appris ....

**********

Après la lecture de « Le philosophe qui n’était pas sage  » , il y a quelques mois et avec un avis en demi-teinte, j’ai souhaité donner une autre chance à l’auteur. Il faut dire aussi que ce livre était dans ma PAL depuis un peu plus d’un an et que je ne voulais pas faire comme avec le précédent. Plus de 4 ans, c’est bien trop ! (bon j’avoue qu’il y en a qui sont depuis … Trop longtemps). Allez, c’est parti !

Comment réagir lorsqu’une Bohémienne vous prédit un avenir impensable ? Comment vivre normalement avec le poids d’une telle nouvelle ?

Pour pouvoir réfléchir à sa vie, à ce qui est important pour lui, à ses valeurs, mais aussi à ses relations avec autrui, Jonathan décide de se réfugier chez sa tante Margie. Celle-ci est un soutien de poids de par son expérience et il sait qu’elle est la bonne personne pour lui venir en aide dans sa quête d’évolution. À partir de là, de longs échanges s’engagent entre eux. Il y est question de science, de biologie et de statistiques. Et pour donner plus d’impact à ses explications, Tante Margie, prend Gandhi et Nelson Mandela pour modèles d’évolution de sagesse.

Bien que cette partie soit nécessaire et instructive, je trouve que l’auteur ne l’a pas valorisée de la meilleure façon. Elle m’a paru longue, ennuyeuse et un peu trop moralisatrice à mon goût. C’est seulement sur les 100 dernières pages que j’ai été totalement captivée par ma lecture.

Jonathan change de comportement, remet sa vie en question et y apporte des changements tels que même les personnes qui lui sont les plus proches ne le reconnaissent pas ! Grâce à cette prise de conscience, il se sent plus libre qu’il ne l’a jamais été. C’est d’ailleurs grâce à cette partie, sur le fait qu’il nous permet de se poser des questions sur nos propres comportements et sur notre rapport Humain/Planète que j’ai bien aimé cette histoire. Ses pensées et ses actions m’ont énormément plu.

Malgré quelques bémols et un avis mitigé en conclusion, je vous conseille malgré tout de la lire pour vous faire votre propre avis. Pour ma part, cela ne restera pas une lecture mémorable comme avec le précédent d’ailleurs. Dommage…

Merci de votre visite et Bonne lecture

Book Haul # Août 2018


Bonjour les amis,

Comment allez-vous ? Bien je l’espère 😉 Pour ma part ça va plutôt pas mal ! D’ailleurs j’ai encore craqué…mais on ne dira rien 😉  (en vrai c’est la cata ! lol)

Cela fait déjà plusieurs années que les catégories « Développement personnel », « Bien-être », « psychologie », « philosophie » font partie de ma vie et donc de mes lectures. Aujourd’hui je vous propose donc de découvrir une liste de livres qui ont rejoint ma PAL courant Août. Peut-être pourriez-vous y faire de belles découvertes ?

Allez c’est parti, je vous montre tout ça !

**********

* 100 % bonheur  Raphaëlle Giordano

4ème de Couverture :  Le petit répertoire du bonheur !
Félicitations ! Vous allez prendre votre bonheur en main !
À partir de « mots-sagesses » classés de A à Z comme Acceptation, Confiance ou Sourire, cheminez vers plus de bien-être et de sérénité dans votre quotidien, au bureau, en famille, entre amis…
Notez noir sur blanc vos réflexions, émotions et bonnes résolutions… et concrétisez le projet de vie qui vous ressemble !
Ce carnet sera le compagnon de route de vos changements. Avec lui, ouvrez une nouvelle page de votre vie !

**********

Les quatre accords toltèques  Don Miguel Ruiz

4ème de Couverture : Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limi-tatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles.
Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le « rêve de la planète », basé sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques.
Les Quatre Accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

« Le livre de Don Miguel Ruiz trace un chemin vers l’illumination et la liberté ».
Deepak Chopra, auteur des « Sept lois spirituelles du succès »

« Dans la tradition de Castaneda, Ruiz distille la sagesse essentielle des Toltèques, exprimant avec clarté et de façon impeccable ce que signifie vivre comme des guerriers pacifiques dans le monde moderne, pour les hommes comme pour les femmes. »
Dan Millman, auteur du « Guerrier Pacifique ».

**********

* Le cinquième Accord Toltèque    Don Miguel Ruiz , Don José Ruiz

4ème de Couverture : Dans son best-seller mondial, Les Quatre Accords Toltèques, Don Miguel Ruiz révélait comment le processus éducatif, notre « domestication », nous fait oublier la sagesse inhérente avec laquelle nous venons au monde. Tout au long de notre vie, nous concluons en effet des accords qui vont à l’encontre de ce que nous sommes et nous nous créons ainsi des souffrances inutiles. Les Quatre Accords Toltèques servent à briser ces accords qui nous limitent, pour les remplacer par d’autres qui nous procurent la liberté, le bonheur et l’amour. Aujourd’hui, aidé de son fils Don José Ruiz, Don Miguel jette une nouvelle lumière sur Les Quatre Accords Toltèques, auxquels ils en ajoutent ensemble un cinquième très puissant, afin que nous puissions faire un véritable paradis personnel de notre vie. Le Cinquième Accord Toltèque nous donne accès à un niveau de conscience de la puissance du Soi encore plus puissant qu’avant, nous restituant du même coup l’authenticité avec laquelle nous sommes venus au monde. Dans cette suite très attendue au livre qui a déjà changé la vie de millions de personnes de par le monde, les Ruiz nous remettent en mémoire le plus grand cadeau que nous puissions nous faire : la liberté d’être qui nous sommes vraiment. En nous donnant les outils pour y parvenir.

**********

* Petit cahier d’exercices des quatre accords toltèques   Patrice Ras

4ème de Couverture : Si vous avez aimé les accords toltèques, des accords simples, universels et puissants, cet ouvrage vous permettra d’aller plus loin dans la mise en pratique de cette sagesse. Une fois intégrée à votre quotidien, votre vie deviendra une expérience de liberté, de bonheur et d’amour.

Au menu de ce petit cahier, vous trouverez des tests pour vous auto-évaluer, des citations pour réfléchir, des contes pour nourrir votre imagination, des tableaux pour comparer, des jeux pour vous détendre, des dessins humoristiques pour visualiser.

« Les accords toltèques proposent un véritable travail personnel et spirituel. Au moment où l’on s’engage totalement, la providence éclaire notre chemin. »

**********

* Tu as promis que tu vivrais pour moi   Carène Ponte

4ème de Couverture : À trente ans, on n’imagine pas que l’on peut perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est quand même gentil.
Quelques jours après l’enterrement, Molly reçoit un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie ; elle comprend alors que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

   Édition enrichie par l’auteur d’un bonus inédit

 » Carène Ponte nous émeut, nous enchante, nous tient en haleine. Coup de cœur de la rédaction.  » aufeminin.com

**********

N’hésitez à partager vos trouvailles ci-dessous en commentaire. J’aurais plaisir de les découvrir et en parler avec vous ! Et si vous souhaitez faire une lecture commune, faites-moi signe 😉

La nuit de feu


À vingt-huit ans, Eric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée dans le grand sud algérien. Au cours de l’expédition, il perd de vue ses compagnons et s’égare dans l’immensité du Hoggar. Sans eau ni vivres durant dans la nuit glaciale du désert, il n’éprouve nulle peur mais sent au contraire se soulever en lui une force brûlante. Poussière d’étoiles dans l’infini, le philosophe rationaliste voit s’ébranler toutes ses certitudes. Un sentiment de paix, de bonheur, d’éternité l’envahit. Ce feu, pourquoi ne pas le nommer Dieu ?
Cette nuit de feu – ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique –, Eric Emmanuel Schmitt la raconte pour la première fois, dévoilant au fil d’un fascinant voyage intérieur son intimité spirituelle et l’expérience miraculeuse qui a transformé sa vie d’homme et d’écrivain. Les chemins qu’il trace ici sont inscrits en chacun de nous.

La nuit de feu 2

 

Mon avis : Pour avoir déjà lu Eric-Emmanuel Schmitt avec Lorsque j’étais une oeuvre d’art que j’avais beaucoup aimé,  je ne vous raconte pas mon bonheur de recevoir celui-ci en cadeau d’anniversaire par mon chéri. Aussi je n’ai pas attendu très longtemps pour le lire 🙂

« La nuit de feu » est un récit autobiographique que l’auteur a mis quasiment 30 ans pour pouvoir l’écrire. Sans aucune prétention et de désir d’affirmer ou infirmer ce qui est, E.E schmitt partage son expérience longtemps cachée. Il lui a été difficile de mettre des mots sur cette expérience vécue lors d’une expédition dans le désert du grand sud Algérien, plus précisément à Tamanrasset. Parti là-bas avec une équipe pour un projet cinématographique, il était loin d’imaginer que ce voyage serait une révélation et le transformerait pour le restant de sa vie. D’autant que celui-ci n’avait aucune croyance et était agnostique.

Perdu dans l’immensité du « Hoggar » lors de cette excursion, il se retrouve seul face à lui-même sans eau ni même de protection. Les heures passent, la nuit tombe et son seul but est de se protéger. Alors les grains de sable lui serviront de lit. Il attend patiemment la mort qui seule pourra le libérer de cette nuit glaciale. Pourtant l’impensable se passe.  Il nous explique qu’une force venue d’il ne sait où, l’ envahit, le rassure, l’embrasse. Il est un tout au milieu de nulle part mais pourtant il a confiance et il se délecte de ce bonheur outrancier. Cette nuit-là changera sa vie à jamais. De ce voyage il aura beaucoup appris sur lui-même et sur la relation qu’il peut avoir avec les autres. S’il était « agnostique », cette expérience a modifié son regard et à présent il sait se remettre en question.

Tout au long du roman on se pose des tas de questions comme sur le fait d’appartenir à une religion selon notre lieu de naissance. Être musulman ou chrétien ? Athéiste ou agnostique pour être moderne ? Ou encore peut-on faire confiance à la science ? La liste est longue, mais la question la plus importante pour l’auteur concerne notre « Ouverture d’esprit ». Puis il y a les personnages secondaires, tous différents mais qui apportent un plus au message de l’auteur. L’un est matérialiste, l’autre très terre à terre, puis la catho et les scientifiques qui tentent de tout expliquer par la science.

Il y a énormément de choses à dire sur ce livre. Mais seul notre point de vue peut diverger selon notre perception du récit. Pour ma part, ce fut un délice que je vous conseille de savourer. Seul petit, mais petit bémol, dommage qu’il soit si court !